Rapport annuel 2013

Sécurité

Actions de prévention

Depuis de nombreuses années, TEC Hainaut mène une politique de prévention en matière de sécurité. 2013 n’a pas dérogé à la règle. Nous sommes très actifs, notamment pour ce qui est de la sensibilisation des jeunes via les différentes animations organisées pendant l’année.

Prévenir mais également dissuader grâce à la présence effective de nos contrôleurs sur le terrain ainsi que des Gardiens de la Paix (GDP) déployés par la ville. En 2013, TEC Hainaut a maintenu les contrats de sécurité avec les villes de Mons, Tournai, La Louvière et Péruwelz et 19 GDP ont circulé sur nos lignes chaque jour.

Nous menons ponctuellement des contrôles conjoints avec la Police. En 2013, huit opérations de ce type ont été menées. En tout, 4139 voyageurs ont été contrôlés par TEC Hainaut et les services de Police. Opérations essentiellement dissuasives, les résultats sont régulièrement positifs. Par exemple, le 16 octobre à Wasmes, sur les 1035 clients contrôlés, sept procès-verbaux ont été dressés pour absence de titre de transport et incivilité. Les policiers ont arrêté, quant à eux, une personne en séjour illégal.

Dissuader passe également par la présence de caméras dans les véhicules.

Fin 2013, 77% de nos bus étaient équipés d’une caméra.

Statistiques des incivilités

Malheureusement, malgré nos efforts pour endiguer ce problème, en 2013, dix agressions de notre personnel de conduite ont entraîné 90 jours d’incapacité de travail. Même si le chiffre est bien moins élevé qu’il y a quelques années, nous ne pouvons tolérer ces incidents et poursuivons tous nos efforts, tant en matière de prévention que de répression.

Si, par définition, une agression est grave, les petites incivilités ne sont pas anodines : insultes, vandalisme, jet de projectiles ou autres comportements créant un sentiment d'inconfort et d'insécurité. Ces attitudes inciviques engendrent inévitablement un stress négatif, d'autant plus important qu'il y a un effet d'accumulation.

www.infotec.be